jeudi 1 août 2013

Lettre ouverte à Monsieur le Maire de Rohrwiller


Lettre ouverte à Monsieur le maire de Rohrwiller
                               Strasbourg, le 1er août 2013

Les gens du voyage sont des citoyens français non sédentarisés qui ont besoin d’aires d’accueil. Deux lois (l’une datant de 1990 et l’autre de 2000) en ont planifié la construction. Que constate-t-on ? Moins de 50% a été réalisé. En ce qui concerne  les aires de « grand passage », celles qui sont censées accueillir les groupes de voyageurs les plus importants, « seules 30% sont aménagées » (1).

L’arrondissement de Haguenau fait partie de ces espaces dont les responsables sont récalcitrants, refusent de procéder à ce type d’aménagement chez eux (2). Alors, qui est « hors la loi », l’agglomération haguenovienne ou les gens du voyage qui, faute de trouver un terrain aménagé, sont souvent obligés de s’installer sur des terrains non prévus à cet effet.

Votre position virulente vis-à-vis des gens du voyage, exprimée dans le bulletin communal, nous a surpris. Elle ressemble aux propos de Gilles Bourdouleix, maire de Cholet et de Christian Estrosi, maire de Nice qui, au lieu d’essayer de résoudre les problèmes de leur commune, tiennent un discours populiste, jettent de l’huile sur les braises de la haine raciale, divisent les Français et pensent avant tout à capter les voix des électeurs d’extrême droite.

Monsieur le maire, le respect de l’Etat de Droit exige que les représentants de la nation se conforment aux lois républicaines, en particulier à la loi fondamentale dont l’article premier stipule que « la République assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens, sans distinction d’origine, de race ou de religion ».

Nous vous invitons à respecter la loi républicaine, au lieu d’injurier nos concitoyens et de provoquer vos administrés, en stigmatisant les gens du voyage qui, selon vous, « se pavanent avec voiture et attelage à plus de 100 000 euros ». Si vous avez des soupçons sur le mode d’acquisition de voitures à 100 000 euros, vous pouvez saisir la justice de la République, au lieu de provoquer les habitants de Rohrwiller contre les gens du voyage.

Nous vous invitons à revisiter l’histoire récente.

                                                                                             Comité de vigilance

(1)  Elise Vincent- Le Monde du 12 juillet 2013.
      (2) DNA du 30 juillet 2013

1 commentaire:

  1. Ce même maire qui utilise le nom de son village pour faire de la pub pour son restaurant? (rohrwiller.com redirige vers restaurant-la-cigogne.com)
    Ce même maire qui fait va faire payer les dommages occasionnés par son non-respect des lois aux habitants du village.
    Quelle honte pour lui, honte qui retombe sur son village.
    Le respect m'empêche de dire clairement ce que je pense de lui.

    RépondreSupprimer