samedi 20 août 2016

Communiqué du MRAP, comité local. Halte aux agressions antisémites

Comité de Strasbourg
Maison des associations 1a, place des Orphelins 67000 Strasbourg
Site et contact : mrap-strasbourg.org
Tél. : 06 78 29 73 43

   Strasbourg : Halte aux agressions antisémites !

C'est avec stupéfaction que nous avons appris qu'un homme de 62 ans portant une kippa a été agressé à l’arme blanche le 19 août près du centre-ville de Strasbourg. Notre pensée va d'abord à la victime, à qui nous souhaitons le meilleur rétablissement possible, ainsi qu’à sa famille. Nous leur faisons part de toute notre sympathie. 

Au-delà des antécédents psychiatriques très graves de l'agresseur, la nature antisémite de cet acte est avérée. 

Le comité de Strasbourg du MRAP condamne l’antisémitisme et plus généralement le racisme, quel qu’il soit, et d’où qu’il vienne. Il agit, autant qu’il peut, contre tout amalgame et pour l’amitié entre les peuples.  

Strasbourg, le 20 août 2016


mercredi 20 juillet 2016

Communiqué du 21 juillet 2016 : De l'état d'urgence à l'état d'exception




   Justice & Libertés
       
  Collectif de vigilance contre l’extrême droite
                                    et pour le respect de l'Etat de Droit
                                                                                                                                                      
                        justiceetlibertes2@gmail.com
                                                  http://collectifjusticeetlibertes.blogspot.com
             
                 De l'état d'urgence à l'état d'exception

                              Strasbourg, le 21 juillet 2016

L'état d'exception, on l'attendait de l'extrême droite. Il nous arrive à petits pas par des partis qualifiés de républicains. En effet, pour la quatrième fois depuis les attentats du 13 novembre 2015, l'état d'urgence a été prolongé de six mois, dans la nuit de mardi à mercredi 20 juillet. Le projet de loi prévoit notamment de rétablir les perquisitions administratives et de permettre de saisir et d’exploiter les données des ordinateurs et des téléphones, sans autorisation de l'autorité judiciaire. La fouille des bagages et des véhicules sera autorisée sans instruction du procureur de la République si le propriétaire ne donne pas son accord.

A l'origine, l'état d'urgence est sensé être provisoire. La prolongation pour la quatrième fois de l'état d'urgence montre, une fois de plus, qu'il ne fonctionne pas; c'est la preuve de son inefficacité. La promulgation de l'état d'urgence est une réponse politique à une question pratique mal maîtrisée par les pouvoirs publics, englués dans ses contradictions.
     
Force est de constater que depuis le 13 novembre 2015, le pouvoir actuel qui se prétend socialiste, conduit le broyage systématique de l'État de Droit, abhorré par la droite bonapartiste et l'extrême droite autoritaire et fasciste. La mise à l'écart de l'autorité judiciaire, un des piliers de l'État de Droit, n'étonne plus personne. Même le procureur de la République est marginalisé. Le ministre de l'intérieur et sa police ont pris les rênes du pouvoir, exaltant le nationalisme primitif où le drapeau tricolore et la Marseillaise remplacent le débat de société et le vivre ensemble dans la diversité.

A quand la mise en résidence surveillée des citoyens de confession musulmane ou d'origine maghrébine et africaine ? Le glissement de l'état d'urgence vers un état d'exception, semblable à celui qui prévalait en France pendant la guerre d'Algérie, ne fait plus aucun doute.

Sur toute la ligne, le pouvoir Hollande-Valls a donné satisfaction à la droite et a  l'extrême droite revanchardes, adeptes d'un pouvoir autoritaire inquisitoire, qui cherchent à stigmatiser un "pouvoir faible". Certains députés Les Républicains ainsi que l’élu d’extrême droite Jacques Bompard (Vaucluse) plaidaient de leur côté pour que ce régime d’exception soit prolongé d’un an. Etonnant qu'ils n'aient pas obtenu gain de cause !

Pendant ce temps-là, le rapport de l'IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales) sur les bienfaits des 35 heures passe sous silence, alors que la loi antisociale "Travail" a été adoptée autoritairement grâce au 49-3.

Nous appelons la société civile à intensifier son combat pour l'État de Droit et la justice sociale.  

                                                             Comité de vigilance de Justice & Libertés

vendredi 15 juillet 2016

Communiqué : Attentat meurtrier à Nice




          
Justice & Libertés
       
                       Collectif de vigilance contre l’extrême droite
                                  et pour le respect de l'Etat de Droit
                                                                                                                                                      
                                 justiceetlibertes2@gmail.com
                                                       http://collectifjusticeetlibertes.blogspot.com

                         Attentat meurtrier à Nice

                                         Strasbourg, le 15 juillet 2016

Jeudi 14 juillet, vers 23 h, après la fin du feu d'artifice du 14 juillet, un attentat meurtrier a fauché la vie de 84 personnes, blessant plusieurs dizaines d'autres. Nos pensées vont d'abord vers les familles des victimes auxquelles nous présentons nos sincères condoléances.

Cet attentat inique montre, une fois de plus, que notre pays est dans le viseur des assassins à la solde de l'"état islamique" (EI) esclavagiste qui trouve des justificatifs meurtriers dans son idéologie wahhabite médiévale.

François Hollande, peu après, a prolongé de trois mois l'état d'urgence qui devait prendre fin le 26 juillet, faisant appel aux réservistes et annonçant l'intensification des frappes en Irak et en Syrie.

Force est de constater que l'état d'urgence et la panoplie vertigineuse de lois "anti terroristes" ne servent à rien, car les assassins passent entre les mailles du filet pour commettre leurs forfaits. Renforcer l'Etat de Droit est la meilleure garantie de lutte contre la barbarie djihadiste.

Une fois de plus, l'extrême droite et la droite profitent de l'occasion pour confondre l'islam et l'islamisme et stigmatiser nos concitoyens d'origine maghrébine, les musulmans en général. Cette démagogie politicienne ne fera qu'aggraver les tensions sociales et apporter de l'eau au moulin des djihadistes qui tentent de diviser les Français.

Au lieu d'intensifier les frappes en Irak et en Syrie, le gouvernement ferait mieux d'ordonner le retrait des troupes françaises du Moyen-Orient et d'Afrique, en mettant un terme à son aventure coloniale dans le sillage colonialiste américain.

                                                                       
                                Comité de vigilance de Justice & Libertés

Communiqué : Attentat meurtrier à Nice




          
Justice & Libertés
       
                       Collectif de vigilance contre l’extrême droite
                                  et pour le respect de l'Etat de Droit
                                                                                                                                                      
                                 justiceetlibertes2@gmail.com
                                                            http://collectifjusticeetlibertes.blogspot.com

                         Attentat meurtrier à Nice

                                         Strasbourg, le 15 juillet 2016

Jeudi 14 juillet, vers 23 h, après la fin du feu d'artifice du 14 juillet, un attentat meurtrier a fauché la vie de 84 personnes, blessant plusieurs dizaines d'autres. Nos pensées vont d'abord vers les familles des victimes auxquelles nous présentons nos sincères condoléances.

Cet attentat inique montre, une fois de plus, que notre pays est dans le viseur des assassins à la solde de l'"état islamique" (EI) esclavagiste qui trouve des justificatifs meurtriers dans son idéologie wahhabite médiévale.

François Hollande, peu après, a prolongé de trois mois l'état d'urgence qui devait prendre fin le 26 juillet, faisant appel aux réservistes et annonçant l'intensification des frappes en Irak et en Syrie.

Force est de constater que l'état d'urgence et la panoplie vertigineuse de lois "anti terroristes" ne servent à rien, car les assassins passent entre les mailles du filet pour commettre leurs forfaits. Renforcer l'Etat de Droit est la meilleure garantie de lutte contre la barbarie djihadiste.

Une fois de plus, l'extrême droite et la droite profitent de l'occasion pour confondre l'islam et l'islamisme et stigmatiser nos concitoyens d'origine maghrébine, les musulmans en général. Cette démagogie politicienne ne fera qu'aggraver les tensions sociales et apporter de l'eau au moulin des djihadistes qui tentent de diviser les Français.

Au lieu d'intensifier les frappes en Irak et en Syrie, le gouvernement ferait mieux d'ordonner le retrait des troupes françaises du Moyen-Orient et d'Afrique, en mettant un terme à son aventure coloniale dans le sillage colonialiste américain.

                                                                       
                                Comité de vigilance de Justice & Libertés

mardi 5 juillet 2016

Manifestation strasbourgeoise du 5 juillet 2016 contre la loi "Travail"

La douzième manifestation contre la loi antisociale dite "Travail" à Strasbourg. Malgré le couperet du 49-3, encouragé par le MEDEF, la droite "décomplexée" et l'extrême droite, l'enthousiasme et la détermination sont toujours là. 
    
Ci-dessous, quelques photos des organisations syndicales et politiques, présentes lors de la manifestation du 5 juillet 2016, sous forme d'une courte vidéo.

video


video


Manifestation strasbourgeoise du mardi 5 juillet 2016 contre la loi "Travail"

Soutien d'un syndicaliste espagnol aux revendications des salariés français

mardi 28 juin 2016

Manifestation du 28 juin 2016 contre la loi "Travail" à Strasbourg

La onzième manifestation contre la loi rétrograde dite "Travail" à Strasbourg. L'enthousiasme et la détermination sont toujours là. Le combat pour la préservation des acquis sociaux se poursuit. 

Ci-dessous, quelques photos de la manifestation du 28 juin, représentées sous forme d'une courte vidéo.


video


Orchestre mobile de la CGT




     Manifestation strasbourgeoise du 28 juin 2016 en musique