mardi 31 mai 2016

Souvenons-nous de Clément Méric

   
     
Justice & Libertés
 Collectif de vigilance contre l’extrême droite
        et pour le respect de l'Etat de Droit
                                                                                                                                                      
                    justiceetlibertes2@gmail.com
                                      http://collectifjusticeetlibertes.blogspot.com

            Souvenons-nous de Clément Méric
              assassiné par un skin fasciste

                             Strasbourg, le 1er juin 2016

Le 5 juin 2013, des militants d'extrême droite ont tué Clément Méric, syndicaliste étudiant et militant antifasciste. Ce meurtre a soulevé notre indignation et nous a révoltés. Il s'inscrit dans la suite logique des très nombreuses agressions commises par des groupes d'extrême droite au cours de l'année 2013.

Certes, le groupuscule fasciste, "Troisième voie", auquel appartenaient les tueurs, a été dissous. Mais, l'agitation de l'extrême droite n'a pas cessé pour autant. D'autant plus que les politiques d'austérité, conduisant à la casse systématique du système social dont le dernier avatar est la loi "Travail" El Khomri, du nom de la ministre du Travail, ont donné des ailes au Front national (FN) qui se voit déjà aux portes du pouvoir.

Il est impératif que les syndicats, partis politiques, associations et militants convaincus de l'urgence du combat contre l'extrême droite et ses idées, mobilisent tous les moyens possibles contre celle-ci qui menace par essence les fondements mêmes de notre société démocratique.  

Se souvenir de Clément Méric, c'est se rappeler le caractère violent, réactionnaire, antidémocratique et antisocial de l'extrême droite.

Nous sommes décidés à poursuivre le combat de Clément Méric pour une société plus juste et fraternelle fondée sur le "vivre ensemble dans la diversité".
                                                                          
                     Comité de vigilance de Justice & Libertés

jeudi 26 mai 2016

Manifestation du 26 mai 2016 à Strasbourg

Ce jeudi 26 mai 2016, plus de 2000 manifestants à Strasbourg contre la loi "Travail"


  

  Une vidéo de la manifestation du 26 mai à Strasbourg

                              On lâche rien, on lâche rien


                             
video

           

jeudi 19 mai 2016

Manifestation du19 mai pour le retrait de la loi "Travail" - Strasbourg

Près de 2000 manifestants, combatifs et déterminés, ont battu le pavé strasbourgeois, en ce jeudi 19 mai 2016 à Strasbourg. La mobilisation ne faiblit pas (voir la vidéo).



https://drive.google.com/file/d/0Bx4CaLMJthwIZ1NkQTQ5UnpDX3c/view?usp=sharing



jeudi 12 mai 2016

Manifestation strasbourgeoise du 12 mai 2016 contre la loi "Travail". Non au 49-3

Il pleuvait sans discontinuer et il n'y avait peut-être pas autant de monde que les fois précédentes. Mais, les manifestants étaient déterminés à montrer leur hostilité à l'égard de la loi "Travail" et du mépris de la démocratie manifesté par le gouvernement qui sort le 49-3.
                                 
                            Photo de la tête du cortège



                       Syndicats qui ont participé au défilé


video

Défilé des manifestants depuis la place Kléber. Ci-dessous, la sono de la CGT




                      Quelques images de la manifestation

video


mercredi 4 mai 2016

Évacuation de Nuit Debout de la place de la République. "Ce n'est qu'un au revoir !"

Aujourd'hui, mercredi 4 mai 2016, les militants de Nuit Debout ont reçu l'ordre d'évacuer la place de la République. Pour Robert Hermann "tout le monde prendra ses responsabilités. Les policiers ont autre chose à faire que vous réveiller tous les matins". De tels propos ont pour objectif d'infantiliser le mouvement. Le président de l'Eurométropole oublie que des personnes restaient éveillées toute la nuit sur la place pour surveiller les affaires de l'accueil de Nuit debout.  Faut-il rappeler que Nuit debout n'est pas responsable de tout ce qui se passe sur cette place publique.

De plus en plus de citoyens se rassemblement pour reprendre la parole et peser sur les choix de notre société. N'oublions pas que le sens du mot République res publica signifie, au sens propre, la chose est publique à l'image de la démocratie directe pratiquée dans l'Agora en Grèce antique.

Le cœur serré, les militants ont voté l'évacuation. Force est de constater que Nuit Debout dérange.

                                           Nuit Debout : avant et après

video

Venez partager vos rêves : quelques clichés de l'ancienne tante de Nuit Debout

video


                                            Réaction  des militants


                                                                     On remballe

video

                        
                       Arrivée des policiers en VTT pour vérification

video

                                     Combien coûte de rêver ?